-->

VIA VENAISSIA

VIA VENAISSIA : Itinéraire de balade entre les gares de Jonquières, Sarrians et Loriol-Aubignan (22 km aller-retour).

Aménagée sur une ancienne voie ferrée, la Via Venaissia est un itinéraire sécurisé réservé aux déplacement "doux" (piètons, rollers, vélos) et qui accueille un public familial.
Cette itinéraire permet de découvrir de superbes vues sur les vignobles, la rivière Ouvèze et au loin, les falaises des dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.
La Via Venaissia bénéficie d'un tracé à l'écart des grands axes de circulation routière et passe au coeur des paysages agricoles du Comtat Venaissin. Plusieurs connexions ont été aménagées dans la commune pour relier la Via Venaissia au réseau routier cyclable ainsi qu’au réseau piéton.
Le syndicat de la Via Venaissia et le Département de Vaucluse ont prévu la poursuite de la voie verte vers Pernes les Fontaines et Carpentras d’une part et Orange d’autre part, soit à terme un itinéraire de 30 km.

Projet :
La Via Venaissia s'inscrira à terme dans le cadre d'un projet inter-régionale de grande ampleur appelé "Via Rhona, du Léman à la Méditerranée". Ce projet est un itinéraire cyclable dont le tracé traverse 3 régions (Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côtes d'Azur et Languedoc-Roussillon) et 12 départements (Haute-Savoie, Ain, Savoie, Isère, Rhône, Loire, Drôme, Ardèche, Vaucluse, Gard, Hérault et Bouches du Rhône) reliant le lac Léman à la mer Méditerranée sur 706 kilomètres.
Ce projet permettra de placer Jonquières sur le tracé des grandes traversées trans-européennes. Il constituera un lien entre les sites d’intérêt touristique majeur que sont Le Ventoux, les Dentelles de Montmirail, Avignon, Orange ou Châteauneuf-du-Pape. Il s’agit d’un projet ambitieux pour le développement touristique du territoire. Il permettra aux grands randonneurs, aux cyclistes sportifs et bien sûr aux touristes d’effectuer des itinéraires de liaison. Nul doute que les hébergeurs de Jonquières, mais aussi services et commerces sauront se positionner pour accueillir au mieux cette clientèle.

Historique :
L'ancienne liaison ferroviaire datant de 1849 était principalement utilisée pour l'expédition de vin provenant de Gigondas, d'eau purgative des termes de Montmirail ou encore de primeurs, activité importante de la région à cette époque et qui avaient pour destination principale le Halles de Paris (pour rappel, la plaine du Comtat Venaissin était surnommée le "Jardin de la France".

Bon à savoir :
- Des tables de pique-nique, des poubelles et des distributeurs de sacs canins sont à disposition pour permettre à tous de profiter au mieux des espaces verts.
- Le département assure un entretien régulier de la voie verte : balayage, fauche d'une bande de 1 m de part et d'autre et pour les aires de pique-nique ou de jeux, une fauche plus fréquente.

Photo Via Venaissia